Archives de Tag: stress

Quand l’esprit guérit le corps…

« Quand l’esprit guérit le corps ! « 

Pour celles et ceux qui n’avaient pas eu la chance de voir ce documentaire sur Arte l’année dernière. Cela nous amène à une vraie réflexion sur nous-mêmes, nos ressources et nos capacités à réparer le corps et… aussi l’esprit. Dommage qu’il n’y ait pas beaucoup d’exemples en France ! Serait-on en retard sur cette prise de conscience que les médecines dites « corps-esprit » sont efficaces en complément de la médecine traditionnelle ?

Voici le lien pour voir ou revoir cette émission : 

http://www.dailymotion.com/video/xmra5k_quand-l-esprit-guerit-le-corps_news

Petite pensée du jour…

« Corps habité »

 » Il est utile d’exercer son corps à habiter son corps, à laisser l’expérience de l’être en vie coïncider avec le corps, étreindre le corps, non comme s’il s’agissait d’un état fixe, mais d’un flux vital se déployant constamment, moment après moment. Le corps devient alors notre allié et nous aide à comprendre ce que nous sentons et ressentons réellement. »  Jon Kabat-Zinn « Méditer »

J’ai du mal à m’endormir !

Depuis quelques temps, vous vous sentez tendu(e), anxieux(se), la « fabrique à pensées » fonctionne à plein… et le sommeil n’est pas au rendez-vous !

Tout d’abord, il est important que vous sachiez à quelle heure vous avez sommeil, vous savez les yeux qui piquent, la vue qui se brouille un peu devant la télévision ou le livre, les conversations qui vous semblent lointaines à votre oreille… Alors, là, fonçez, c’est l’heure du dodo ! Bon, il va rester quasi-identique toute votre vie, ben oui, cela peut être frustrant si vous avez besoin de 9 heures de sommeil, c’est la vie ! En règle générale il faut compter 7 à 8 heures de sommeil pour un adulte.

Ensuite,si vous faisiez comme les enfants lorsque vous leur lisez une histoire, vous pouvez écouter la voix de votre sophrologue préféré, par exemple…

Sommeil et sophrologie font très bon ménage et les résultats sont vraiment significatifs. Alors si vous n’avez pas de problème médical et que votre médecin vous a rassuré(e), alors n’hésitez pas et …

Apprenez à respirer, à libérer votre corps des tensions musculaires, à laisser les pensées filer comme de petits nuages, et à vous visualiser dans un sommeil de bébé.

Le petit truc: vous êtes allongé(e) sur votre lit et vous allez respirer doucement en prenant conscience de l’air qui circule depuis vos narines jusque dans votre ventre et puis le trajet contraire. Vous sentez les mouvements doux de votre ventre à l’inspire et à l’expire. Vous vous laissez porter par votre souffle, vous pouvez l’imaginer en couleur, lumineux. Il vous recentre, comme un petit guide intérieur, doux et calme à la fois.  Vous pouvez laisser venir à vous une image, une musique, un lieu agréable qui vous apaise, vous rassure, vous réconforte. Vous pouvez lister mentalement tout ce que vous aimez : les chaussures, les vins, les fleurs, les garçons ou les filles, les musiques… Cela remplace avantageusement les moutons !

Si les symptômes persistent, prenez les décisions qui s’imposent pour ne pas devenir insomniaque, ni devenir accro aux somnifères !

 

 

Pour se ressourcer en 6 minutes chrono !

A écouter sans modération, si vous avez envie que je vous accompagne dans vos journées, façon « Jiminy Cricket » !

Une petite séance de sophrologie rapide pour se remettre les idées en place, lorsque le cerveau bouillonne et que les épaules et la nuque tirent et brûlent !

ACTION RESSOURCE

Petit exercice pour vaincre vos craintes !

Avant un rendez- vous important, un examen, un soin chez le médecin ou le dentiste…. vous sentez les mains moites, la boule dans la gorge ou le plexus, et les intestins qui dansent la samba ! Alors, une seule chose à faire, RESPIREZ !

Assise sur votre chaise, pieds bien ancrés dans le sol, vos mains posées sur vos cuisses, vous baissez les épaules et ouvrez la cage thoracique. Vous inspirez par le nez et comptez jusqu’à 5. Vous sentez l’air plus frais qui glisse dans vos poumons et votre ventre. Vous restez en rétention d’air sur deux temps. Vous soufflez doucement par la bouche en silence en comptant jusqu’à 5. Vous prenez conscience de l’environnement dans lequel vous êtes avec tous vos sens, les sons, les objets qui vous entourent, la chaleur sous vos mains, les différences de matière de vos vêtements, des objets que vous portez, du sol sous vos pieds. Refaites cet exercice une dizaine de fois, votre stress s’évanouit et le calme s’installe en vous !