Archives de Tag: sophrologie

A propos de l’entraînement en sophrologie

noten« Lorsque nous faisons une chose pour la première fois, cela intéresse le moi ; lorsque nous répétons cette même chose des dizaines de fois, cela l’ennuie ; si nous la refaisons des milliers de fois, cela le transforme.(…) Lorsque le geste est intégré, il est nécessaire d’y mettre de la conscience, de vivre pleinement l’instant présent, pour que se produise un réel enrichissement et progressivement un dévoilement de la conscience. Il s’agit de vivre ce geste comme si c’était la 1ère fois (…) L’habituation va permettre de ne plus être fasciné par la nouveauté, elle va permettre de nous libérer de l’exécution (…) pour vivre pleinement les sensations, pour porter un regard neuf sur ce que nous sommes en train de vivre (…) Alors l’habituation (…) transforme. (…) De plus, l’entraînement régulier permet d’exercer sa volonté. Décider de se donner du temps est déjà un pas sur le chemin de la réalisation de soi. Et dans ce moment de liberté que l’on s’accorde (autre lecture de ce que certains nomment une contrainte), la conscience peut s’ouvrir, s’élargir ».

B.SANTERRE, « A propos de l’entraînement », Actes du colloque de la Société Française de Sophrologie en 1995, Approches expérimentales des chemins initiatiques d’Orient et d’Occident, Les éditions Du Prieuré.

Prenez ce temps pour  vous recentrer en pleine conscience.

Bon dimanche !

La sophrologie, c’est comme le brossage de dents….

fotolia_29971643_xs.jpgUn psychiatre a dit récemment à l’un de mes clients : « la sophrologie, c’est comme le brossage de dents : une fois par jour, on n’évite pas la carie… Alors on pratique matin, midi et soir ! ». Quel homme merveilleux et que je ne connais même pas ! Merciiiiiiiii !

La sophrologie est une méthode d’accompagnement avec un travail profond sur soi, dans le temps, dans son corps et dans sa tête.

Vous risquez de traverser des zones de turbulences mais au bout la liberté, la conscience de soi différente, l’ancrage dans le réel, l’optimisation de ses propres ressources et donc un art de vivre plus en harmonie avec vous-même. Votre corps avec son cortège de sensations vous amène à une meilleure compréhension de votre mental. Je le dis tous les jours : le mental est un bel instrument mais c’est là où vont se nicher toutes les pensées et parfois les ruminations ….

Lâcher-prise, ne pas résister, s’abandonner parfois, NON ce n’est pas perdre le contrôle… Bien au contraire, c’est découvrir sa propre liberté, se recentrer sur l’essentiel, lâcher les exigences démesurées à l’égard de soi et des autres, c’est aussi respirer pleinement et donc s’ouvrir à soi et aux autres dans une harmonie  parfois oubliée.

Alors, qu’est-ce qui vous retient encore ? ! Pratiquez si vous avez déjà commencé sur ce chemin, découvrez si vous êtes tenté(e) et laissez s’installer en vous doucement, comme une nouvelle philosophie de vie responsable et plus douce.

On grelotte de partout …!

plage vacances ponton boisAh oui on grelotte, on a le bout du nez, les mains, les pieds froids… sans vous parler du reste !

Oui mais c’est normal c’est l’hiver, et s’il faisait trop beau, je suis sûre que vous râleriez si le printemps et l’été sont pourris !

Alors, vous  allez partir au soleil, sur une plage de sable fin, pas la peine de s’en priver ! Vous fermez les yeux, vous laisser votre respiration s’égaliser tout doucement, vous imaginer comme un soleil au niveau du plexus … solaire, bien sûr !

Tout votre corps se relâche et vous sentez votre dos s’enfoncer doucement…. Vous sentez d’agréables fourmillements, signe que vous vous détendez et là faites-vous le grand jeu ! Plage idyllique, eau transparente et chaude, soleil qui inonde tout votre corps de chaleur… Vous vous laissez aller à toutes les sensations agréables qui vous parviennent de votre corps, votre respiration est régulière et calme, vous agitez vos petons dans l’eau, et puis tout votre corps glisse dans ce liquide magique,  parfait en température ! Vous flottez, vos pensées aussi, votre respiration est fluide et tout va bien.

Et puis vous prenez une profonde inspiration, vous laissez ces images de rêve repartir dans votre mémoire, vous retrouvez tout votre tonus musculaire, vous ouvrez les yeux, et c’est incroyable… vous avez chaud et vous êtes sûr(e) d’avoir le goût du sel sur la peau !!

 En 10 minutes chrono, vous avez retrouvé le moral !

Bien manger !

Sac legumesBientôt les « marronniers » …

D’ici quelques mois, nous allons voir revenir les articles sur les régimes nouveaux et anciens qui vont vous permettre de rentrer dans votre maillot taille 38 ! Ben c’est pas vrai du tout !!

Alors c’est quoi la nutrition et que nous dit notre façon de nous alimenter ? Elle varie en fonction de notre humeur, de notre vie, de nos émotions et états d’âme.

Notre schéma corporel évolue au fil de notre vie, parfois accepté, parfois haï !

Je reviendrai sur la sophrologie et la façon dont elle accompagne avec bonheur l’accompagnement d’une nutritionniste et/ou diététicienne pour perdre du poids.

En attendant, je vous en avais déjà parlé, mais une petite piqûre de rappel ce n’est pas mal, allez sur le site de Solveig Darrigo Dartinet, nutritionniste et diététicienne. J’apprécie son approche simple et convivial de la nutrition. Pas de diktat mais une adaptation à chaque personne et à sa façon de s’alimenter. Solveig projette aussi de vous accompagner en individuel.

Voici son site à consommer sans modération :

www.nutriveig.fr

Les ateliers sophrologie de My little sophro

Children loveMe voilà donc prête à aborder le premier semestre 2013, en vous proposant 9 ateliers pour tous les goûts, enfin je l’espère!

Il y en aura pour « prendre soin de soi », « se sentir efficace », et « faire sa « révolution » de vie » Ouf !

Alors demandez le programme  !   Sur la page  Ateliers du blog, vous pourrez le télécharger avec toutes les informations pratiques.

Je vous attends bien sûr nombreux et enthousiastes. Après tout c’est un moment pour soi et pour apprendre activement des techniques simples en sophrologie et à mettre en oeuvre sans modération!

Quand l’esprit guérit le corps…

« Quand l’esprit guérit le corps ! « 

Pour celles et ceux qui n’avaient pas eu la chance de voir ce documentaire sur Arte l’année dernière. Cela nous amène à une vraie réflexion sur nous-mêmes, nos ressources et nos capacités à réparer le corps et… aussi l’esprit. Dommage qu’il n’y ait pas beaucoup d’exemples en France ! Serait-on en retard sur cette prise de conscience que les médecines dites « corps-esprit » sont efficaces en complément de la médecine traditionnelle ?

Voici le lien pour voir ou revoir cette émission : 

http://www.dailymotion.com/video/xmra5k_quand-l-esprit-guerit-le-corps_news

Découvrir, redécouvrir sa ville en conscience !

Les copines, les copains sont partis et vous êtes si seul(e) dans votre ville, à votre travail et vos pensées vagabondent… Et bien non, Août dans sa ville, lorsque tout le monde ou presque est parti, c’est l’occasion de la redécouvrir…. Si, si, souvenez-vous la petite rue que vous adoriez, la porte cochère qui s’ouvre et vous découvrez derrière un jardin…. La petite droguerie qui existe encore un peu cachée…. la terrasse de café avec le serveur si craquant…  Alors, vous décidez de profiter de ces instants, pour marcher… marcher à votre rythme, prendre conscience de vos pas, de votre respiration, de tout ce qui vous entoure. Tous vos sens se laissent charmer. Vous levez le nez pour voir les immeubles, les maisons, le ciel entre les deux… Vous retrouvez le chemin des sensations dans votre corps… agréables… et parfois moins…. Etre vivant(e), curieux(se), attentif(ve) aux choses et aux êtres qui vous entourent comme si c’était la première fois !! Ah ben oui !! la voilà à nouveau la sophrologue qui se cachait, alors on découvre ou redécouvre la phénoménologie (???) … J’observe les phénomènes sans jugement, sans interprétation et comme si tout était neuf ! Effet garanti, je vous le promets plus rien n’a été pareil pour moi !

Voir son lieu de vie, sa ville, avec un autre oeil plus serein plus « amoureux » peut-être et sentir l’harmonie entre corps et mental qui doucement s’installe….. Se dire que finalement on est chanceux(se) d’être si loin de toute la foule dans les lieux de villégiature ! Se percevoir peut-être un peu plus riche intérieurement et léger(e) comme une bulle !

Profitez bien de tous ces instants… Aujourd’hui est un beau jour pour être vivant !