Archives de Catégorie: Libre-pensée

Human, témoignage de « Pepe »

Je souhaitais partager avec vous ces quelques minutes de sagesse que « Pepe » nous transmet simplement. Ecoutez ce qu’il nous dit, revoyons avec bienveillance ce qui sous-tend notre vie et nos valeurs existentielles. Modifions peut-être notre regard, nos priorités … et vivons plus légers, et dans la « complétude », fort joli mot !

Profitez bien de cet instant tout seul ou à plusieurs !

L’esprit est si simple …

Growth« Nous prenons les choses de manière trop personnelle.
Plus nous nous accrochons au moi, plus il y a des problèmes.
Pas de moi, pas de problèmes. »
Maître Loka

 

Une si jolie pensée extraite du blog de Matthieu Ricard et bien sûr à méditer !

Le moment présent !

WinniEn cette fin d’année, prenons exemple sur Porcelet … C’est si bon d’être juste dans le moment présent, dans « Aujourd’hui » !

(source page Facebook de Roger Carel)

La méditation du souffle

IMG_1129Pensez-vous à votre respiration, à votre souffle… Celui qui vous porte, qui vous anime et qui fait que vous êtes vivant, pleinement ?!

Hum ! Je n’en suis pas bien sûre. Vous avez repris vos activités de la rentrée, vous avez oublié les vacances et que curieusement, votre cage thoracique était moins serrée !

Alors dans votre quotidien, je vous propose de reprendre contact avec votre souffle.

Le matin au lever, inspirez doucement et soufflez lentement et profondément comme pour chasser les derniers restes de la nuit et vous ouvrir au jour.

Lorsque vous prenez votre petit déjeuner, soyez conscient(e) durant quelques minutes de votre respiration : j’inspire, j’expire, et mon ventre et ma cage thoracique bougent doucement. Je laisse flotter mes pensées.

Je pars en voiture ou en transport en commun.

En voiture, j’évite d’être en apnée, d’engueuler tout ce qui bouge autour de moi, de coincer mon diaphragme à l’idée de la journée qui vous attend (vous allez surmonter ce qu’il y a à faire !), de tendre les épaules et de serrer les dents. Je pense MEP (mâchoires désserrées, épaules abaissées et poignets souples ! Je respire un peu plus amplement et je suis juste attentive à ce qui m’entoure, sans a priori.

En transport en commun, j’évite de pousser les autres, de râler à l’idée de rentrer dans un voiture pleine d’autres gens (ben oui, ils font comme vous !), de rentrer la tête dans les épaules et de serrer les fesses ! Là aussi je pense MEP (voir plus haut), je ferme les yeux même si je suis debout, je relâche tout le corps doucement, je pense à une chose agréable, et ma respiration est calme.

Dans la journée, je fais des micro-pauses, je ferme les yeux, je laisse mes bras sur mes jambes et j’inspire par le nez doucement avec mon ventre qui gonfle et j’expire lentement par la bouche et mon ventre dégonfle. Si je vais d’un bureau à un autre, j’harmonise ma respiration avec mes pas et là c’est divin, c’est comme si je glissais sur le sol !

Et retour itou le soir direction la maison ! J’essaie de faire un break de 10 minutes en rentrant juste pour moi et j’attaque sereinement la soirée !

Au moment du coucher, j’ai pu lister avant ce que j’avais à faire d’impératif le lendemain afin d’avoir la tête libre. J’évite au lit de parler au conjoint des problèmes avec les enfants, du bureau, enfin tout ce qui énerve, c’est trop tard pour en parler ! Je respire tranquillement, je prends conscience de mon corps sur le matelas, je laisse venir mon image ressource (celle qui fait un effet doudou tout doux !), je fais des câlins… finalement la vie n’est pas si moche !!

J’attends des retours sur celles et ceux qui se seront lancer le défi de vivre plus cool leurs journées et leurs nuits !

Et puis le bonus, avec ma voix dans les oreilles, je vous donne « la méditation du souffle » !

Bonne écoute à tous !

La sophrologie, c’est comme le brossage de dents….

fotolia_29971643_xs.jpgUn psychiatre a dit récemment à l’un de mes clients : « la sophrologie, c’est comme le brossage de dents : une fois par jour, on n’évite pas la carie… Alors on pratique matin, midi et soir ! ». Quel homme merveilleux et que je ne connais même pas ! Merciiiiiiiii !

La sophrologie est une méthode d’accompagnement avec un travail profond sur soi, dans le temps, dans son corps et dans sa tête.

Vous risquez de traverser des zones de turbulences mais au bout la liberté, la conscience de soi différente, l’ancrage dans le réel, l’optimisation de ses propres ressources et donc un art de vivre plus en harmonie avec vous-même. Votre corps avec son cortège de sensations vous amène à une meilleure compréhension de votre mental. Je le dis tous les jours : le mental est un bel instrument mais c’est là où vont se nicher toutes les pensées et parfois les ruminations ….

Lâcher-prise, ne pas résister, s’abandonner parfois, NON ce n’est pas perdre le contrôle… Bien au contraire, c’est découvrir sa propre liberté, se recentrer sur l’essentiel, lâcher les exigences démesurées à l’égard de soi et des autres, c’est aussi respirer pleinement et donc s’ouvrir à soi et aux autres dans une harmonie  parfois oubliée.

Alors, qu’est-ce qui vous retient encore ? ! Pratiquez si vous avez déjà commencé sur ce chemin, découvrez si vous êtes tenté(e) et laissez s’installer en vous doucement, comme une nouvelle philosophie de vie responsable et plus douce.

C’est la fête des femmes !!

fotoliaCette année encore, j’ai la désagréable impression d’être une baleine… enfin, je veux dire une espèce en voie de disparition … Mais, moi, je sais que les femmes représentent 50% de l’espèce humaine, et alors pourquoi une journée de la femme ??D’accord, il est vrai qu’il y a de nombreux pays où les droits de la femme sont bafoués et il est urgent de s’en occuper. Mais je me bats pour les femmes opprimées dans le monde et aussi pour les enfants et les hommes, je ne fais pas la distinction, parce que c’est inadmissible de laisser faire.

Alors les filles, sans vouloir marcher sur la tête de nos hommes, que nous aimons, bichonnons et que nous trouvons merveilleux ! il va falloir se bouger les fesses (musclées bien entendu comme dans nos magnifiques magazines … féminins !) si nous voulons que cesse cette journée pour nous « honorer ». Notre place c’est toute l’année au côté de nos hommes, avec nos différences que nous assumons, bien sûr.

On bombe la poitrine,  on marche en pleine conscience (!) sur nos stilettos et on dit que 28% de différence sur son salaire avec son homologue masculin, c’est NIET ! Mais OUI,  nous gardons la galanterie et toutes les douces attentions. N’est- il pas agréable de paraître parfois un peu fragile… non ??

Super bonne année de 11 mois ….

shutterstock_97614038Oui, oui, je sais je vous ai laissé sans nouvelles depuis fort longtemps !! Alors je vous souhaite 11 mois de rêve et de délices… après tout on a bien le droit de décider que ce sera ainsi !!